PERFORMANCE AU TÉLÉTRAVAIL POUR MANAGERS
BIEN-ÊTRE = RENDEMENT

Mis à jour le 27 janvier 2021 à 10h14

bien-être-rendement-teletravail-ordinateur

Avec les deux périodes de confinement – bientôt la troisième – que nous venons de traverser, les entreprises ont dû expérimenter le télétravail.

Et cela a été une révolution : si 4 % seulement des Français interrogés avaient la possibilité de télétravailler à leur guise avant le confinement du mois de mars 2020, aujourd’hui 88 % des salariés français désirent désormais conserver la liberté de choix dans leur mode de travail au quotidien, entre télétravail ou bureau, tout en modulant leurs heures de travail.

Mais si cela peut paraître plaisant à l’idée de travailler à domicile si l’on pense à la liberté et l’autonomie que cela engage, il ne faut pas s’y tromper : cette nouvelle manière de travailler peut apporter isolement, solitude, charge de travail plus importante, perte de repère, de sens, de liens, stress, difficulté à séparer vie professionnelle et personnelle. 

Alors, comment améliorer le bien-être au télétravail et être productifs et sereins ? Voici quelques clés pour mieux vivre son télétravail et rester efficace malgré l’isolement.

 

GARDER DES HORAIRES FIXES

Pour continuer à être efficace et productif en télétravail, il faut conserver une certaine régularité dans ses journées. Travailler à horaire fixe, poursuivre les rituels quotidiens tels que s’habiller en tenue de travail, aménager son espace. Cela permet de marquer symboliquement le début et la fin de la journée.

Penser également à faire des pauses régulières. Et une fois les horaires de travail terminés, on coupe complètement et on passe à autre chose.

 

PLANIFIER

Une journée en télétravail s’organise et se planifie. Revoyez vos objectifs, planifiez avec des to-do-list, soulignez les priorités.

Profitez du confinement pour revoir la matrice d’Eisenhower, pour le classement des tâches urgentes ou importantes : un peu de temps investi, beaucoup de temps de gagné. Et d’efficacité ! 

Et enfin, rappelez-vous les lois de la gestion du temps : ce qui n’est pas dans l’agenda … n’existe pas.


GARDER LE LIEN

Pour ne pas ressentir l’éloignement et ne pas perdre le rythme, gardez au maximum le contact avec votre équipe, que ce soit par le biais d’e-mails réguliers ou d’appels. Il est important que votre équipe sache qu’elle peut vous solliciter si besoin. Pour fluidifier les échanges et faciliter le travail, mettez en place des outils collaboratifs, de la gestion des plannings au suivi des projets.

83 % des collaborateurs français feraient des outils de collaboration et de communication efficace une priorité s’ils avaient la possibilité d’être PDG de leur entreprise le temps d’une journée.

Au-delà et en plus des efficaces Trello, Talkspirit et consors …, un simple fil Whatsapp, par exemple, permet de communiquer tous ensemble et, parfois, de sourire aux bonnes plaisanteries des uns et des autres. Au besoin, créez deux fils Whatsapp pour votre équipe : l’un « professionnel », l’autre « détente ». 

Point essentiel : veillez à adapter votre style de management aux besoins de chaque collaborateur, pour que la relation à distance ne soit pas perçue comme un frein. Formulez clairement les objectifs de chacun des collaborateurs.

 

QUE LA LUMIÈRE SOIT

Généralement, vous aménagez votre espace de travail afin de vous y sentir bien en commençant par décorer votre bureau, en y mettant des plantes vertes ou des photos pour personnaliser votre espace. Mais surtout, pensez à la lumière, de préférence naturelle, et installez-vous à la perpendiculaire d’une fenêtre, sinon la lumière risque de vous éblouir et vous fatiguerez plus vite.

Idéalement, restez sur des tonalités claires et mates sur les murs, qui seront là aussi plus doux pour vos yeux. Et pour finir, investissez dans une bonne chaise avec un dossier confortable et à la bonne hauteur.

 

ESPACE DE TRAVAIL

Idéalement : Une table. Un bureau. Qui ne sert qu’à ça …

L’un des dangers du télétravail est de transformer l’ensemble de votre logement en bureau. Or, il est important de s’aménager un véritable espace de travail, prévient Sylvaine Perragin. C’est créer une frontière physique mais aussi psychologique qui délimite la vie pro : on est au travail dans son espace de travail, et chez soi dans le reste de la maison. »

L’idéal est de disposer d’une pièce pour y installer son bureau et tout le matériel nécessaire. Ainsi, quand on ferme la porte le soir, on ferme aussi celle du  travail. Mais tout le monde n’en a pas la possibilité. Si le bureau est installé dans le coin du salon, on peut créer une séparation en plaçant une étagère ou un paravent. « Si on n’a pas d’autre choix que d’occuper la table de la salle à manger ou de la cuisine, il faut prendre le temps chaque matin d’aménager son espace de travail. Et de le ranger chaque soir », conseille Sylvaine Perragin. 

C’est certes un peu contraignant mais mettre son ordinateur portable et ses dossiers hors de vue, dans un tiroir ou un sac, c’est éviter de replonger dans le boulot dès qu’on les aperçoit.

Passer l’aspirateur, lancer une machine… Difficile lorsque les tâches ménagères s’accumulent de ne pas céder à la tentation d’en accomplir quelques-unes sur-le-champ. Après tout, lancer une machine ne prend que quelques minutes ! Erreur.

 « Cela prend souvent plus de temps qu’on le pense, constate Sylvaine Perragin. Et se rendre mentalement disponible pour ces distractions nuit grandement à la concentration ! » La solution : les noter sur un Post-it pour les évacuer plus facilement de son esprit et se dire qu’on les exécutera plus tard.

Si vous choisissez un lieu, confortable si possible, dans lequel vous vous sentez bien (bien éclairé, avec une bonne assise…), vos pauses prendront une toute autre saveur. Quand vous vous lèverez de cette chaise, vous aurez le sentiment concret de quitter le travail, comme vous le faites en présentiel.

 

bien-être-rendement-teletravail-productif

LE TRUC EN PLUS

Installez un grand écran que vous connecterez à votre ordinateur portable si vous êtes équipé.e de la sorte. Ce sera meilleur pour vos yeux, vous éviterez les maux de tête et ainsi, à moins de vous promener avec cet écran, vous n’aurez pas d’autre choix que de vous installer à votre bureau pour travailler.

CONCLUSION

Le télétravail peut être une bonne pratique quand on sait l’utiliser. Il faut faire attention à ne pas laisser envahir la vie privée par le télétravail.

Avant la crise, cette façon de travailler n’était pas usuelle. Aujourd’hui, tout a changé. Elle restera. 
Alors les règles de vie sont à réinventer, pour plus d’efficacité. Prenons les bonnes habitudes dès maintenant pour être mieux dans sa tête et dans son travail, et ainsi être plus productifs et efficaces.

Plus que jamais dans ce cas, BIEN-ÊTRE = PERFORMANCE.


Clara Mallet-Burgues

 

 

 Sources :

  • Santé Magazine
  • Siècle Digital
  • Forbes
  • France Psychologies

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *